Calendrier
Photos
Archives
Relais d'Armaillé

Correspondant relais : Thérèse Fresnay et Odile Gaultier

> Contacts

Thérèse FRESNAIS : 02 41 92 14 25
Odile GAULTIER    : 02 41 94 45 20

> Actualités

> Horaires des messes

Messes à 9h30 voir Horaires des messes ou sur Messes Info


> Permanences

 Il n'y a pas de permanence sur le relais, renseignements chez les correspondantes ou au presbytère de
 Pouancé

Patrimoine religieux

époque de construction : 3e quart 19e siècle
année : 1874
auteur(s) : Bibard (architecte)
historique : L' église ancienne était en partie médiévale ; on établit un projet de "jours à ouvrir" en 1849, tandis qu' une sacristie est également ajoutée. Le projet de reconstruction est lancé en 1867 mais le curé Béziau et le maire ne sont pas d' accord sur le plan. Le projet n' est adopté qu' en 1873 et l' église reconstruite en 1874 d' après un devis de 52 000 francs dressé par Bibard. La souscription avait réunie 30 000 francs dont 21 000 francs de la comtesse d' Armaillé, la fabrique emprunta 5 000 francs, la commune donna 7 000 francs dont 6 000 francs empruntés et l' Etat 10 000 francs .
description : L' église de style néogothique est en croix latine avec clocher-porche en façade, nef unique de quatre travées, transept avec chapelles communicantes au choeur d' une travée et abside de trois pans. Le clocher est une tour carrée avec en façade une porte à tympan sculpté et couronnée d' un gable ; il est surmonté d' une flèche en ardoise. Les voûtes d' ogives sont soutenues par des nervures à simple tore sur colonnes ; à la croisée, les piliers sont composés au niveau de la nef et octogonaux à colonnes engagées à l' entrée du choeur. L' ensemble des ouvertures avec encadrement en tufeau sont en arc brisé, à lancettes et à double forme et quatre-feuilles dans le transept et dans le choeur. Dans le porche, sont exposés la dalle funéraire de François de la Forest d' Armaillé décédé en 1662 ainsi que les coeurs funéraires en métal qui renfermaient son coeur et celui de son épouse (découvert en 1928 au cours de travaux dans l' église). L' église conserve les statues et le mobilier qui constituent un ensemble homogène de la seconde moitié du 19e siècle. Une statue de sainte Apolline provenant de l' ancienne église est conservée dans le bras droit du transept, de même on peut voir deux autres statues anciennes (saint René et saint François d' Assise) dans le choeur. Une crypte avec accès extérieur est aménagée sous le bras gauche ; la crypte a conservé son décor peint.
gros-oeuvre : schiste ; moellon ; enduit
couverture (matériau) : ardoise
plan : plan en croix latine
étages : 1 vaisseau
couverture (type) : toit à longs pans ; flèche polygonale ; toit à l'impériale
état : restauré

Source : http://www.patrimoine-de-france.org/



Eglise Saint Pierre


IMG_0114.jpg


Date de création : 25/04/2010 : 18:55
Dernière modification : 24/12/2014 : 10:14
Catégorie :
Page lue 1347 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Rechercher...



^ Haut ^